Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Pas sans filets !

dimanche 10 février 2019

" Sur ton ordre, je vais jeter les filets !"

Jeter les filets, après une nuit de peine pour rien : acte fou qui plus est épuisant, ordre venant d’un inconnu qui n’a pas l’air du métier... Tout commence mal au petit matin. La pêche n’a rien donné, rien, absolument rien : les filets sont vides, sales, sans doute déchirés, en désordre.

Et pourtant, un espoir déchire la nuit ; une parole réveille la barque morose ; une audace enflamme les cœurs. Cet homme parle, enseigne, subjugue la foule. L’eau porte la parole, la barque fait sono et le petit jour amplifie l’espérance. Sentons-nous la densité de cette présence, sur le rivage de notre vie ?

Soudain une parole plus retentit, comme un cri : " Avance au large et jetez les filets  !"

Oui, un ordre est jeté : la parole a pris autorité dans l’enseignement. Rien n’est dit de précis sur cet enseignement : "il écoutait la Parole de Dieu." De la barque Jésus enseigne les foules et quand tout semble dit, cet ordre tombe comme point d’orgue.

Simon, dans sa fougue, écoute, participe avec l’intelligence et la compétence de son art, puis accomplit, et reçoit.
Il reçoit déjà plus que le centuple. Il reçoit en surabondance, il reçoit l’effroi, le saisissement qui brise son cœur et le fait s’écrier dans un acte de foi originel : " Éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur  !"

Étonnante confession de foi au regard de filets pleins !
Étonnant remerciement au regard de filets débordants !
Étonnant rebondissement au regard de filets prêts à rompre !

Bon jour pour jeter les filets vides de nos déceptions, de nos peurs ou de nos souffrances,
Bon jour pour avancer en eau profonde, celle où Jésus nous devance,
Bon jour pour faire descendre les filets de la foi ! (terme exact du pécheur Simon !)

Nous trouvera-t-il à nos filets ?

 
© 2019 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales