Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Saint Benoît !

mercredi 11 juillet 2018

Un homme se dresse, ce matin, pas le dernier à applaudir nos "bleus" ! Un homme, saint Benoît, homme de Dieu, homme de l’Essentiel !

Suivons-le pour apprendre de lui, le chemin du bonheur, pour tous : "qui que tu sois qui désire la vie, le bonheur" ! Audace vieille de plus de quinze siècles, toujours neuve : telle est la tradition bénédictine ! Audace comparable à une bonne liqueur qui améliore les vieilles outres ...

Tout quitter pour suivre le Christ n’est pas un vain mot d’ordre, c’est le cœur de l’évangile qui s’adresse à tous !

Concrètement, tout quitter pour s’attacher au Christ n’a rien de volontariste ! L’élan premier n’est-il pas cet appel qui part de la bouche de Dieu ? Le souffle divin est notre souffle, son amour notre amour, sa vie notre vie !

Tout quitter, pas seulement et surtout pas d’abord des biens, mais soi-même !
Tout quitter, par amour, par pur amour, par amour plus fort que la mort !


Saint Jérôme le criait déjà haut et fort :
Il ne suffit pas de quitter les biens terrestres, il faut suivre le Christ.
Mais suivre le Christ, qu’est-ce que c’est ? C’est renoncer à tout péché, et adhérer à toute vertu. Le Christ, c’est la Sagesse éternelle, ce trésor qu’on trouve en un champ (Mt 13,44), dans le champ des Saintes Écritures.
Le Christ, c’est encore la sainteté, la sainteté sans laquelle personne ne verra la face de Dieu.
Le Christ est tout : celui donc qui acceptera de tout quitter pour lui retrouvera tout en lui. Celui-là pourra dire : « Ma part d’héritage, c’est le Seigneur » (Ps 15,5).
Donnez-vous vous-même à lui ; imitez le Fils de l’Homme qui n’est pas venu pour être servi, mais pour servir (Mc 10,45).


Dieu embauche !
L’appel retentit plus doux que nos cris de joie !
De nuit comme de jour, en tenue de service : l’amour nous presse !

 
© 2018 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales