Bénédictines de Sainte Bathilde

Billet du jour : Sur le rivage !

vendredi 21 avril 2017

Vendredi de Pâques : Nous allons à la pêche et nous accompagnons Pierre, qui reprend son métier d’homme avant l’appel, dit l’évangile de Jean. Bien des raisons, aucune n’est écrite. Mais on peut simplement penser qu’il faut manger !

"Quelque temps après, Jésus se manifesta de nouveau à ses disciples. Et voilà comment il se manifesta.
Ce fut la troisième fois que Jésus se manifesta à ses disciples depuis qu’il s’était relevé d’entre les morts."


Jean insiste : Jésus, relevé d’entre les morts, se manifeste à ses disciples ; il se fait reconnaître ; il va à leur rencontre et se montre Vivant.

Notre foi repose sur ces manifestations. N’allons pas trop vite à lire les récits. Jésus est là, sur le rivage, à l’aube de ce jour nouveau pour nous !

Ils avaient tout quitté, et les voilà à nouveau au bord du lac, partant à la pêche, avec barque et filet. Tous suivent Simon-Pierre : une belle unité dans la faim.
Mais, rien ne va plus, ces pécheurs expérimentés passent la nuit sans rien prendre, les filets sont vides.

Une question venant du rivage perce le petit jour : "Les enfants, avez-vous quelque nourriture ?"
L’inconnu sur le rivage entre dans la pêche et prend les choses en main : "Jetez le filet à droite de la barque !" Aussitôt entendu, aussitôt fait, aussitôt pris ! Aussitôt reconnu par le disciple que Jésus aimait ! Aussitôt Pierre se jette à l’eau !

Jésus se manifeste là, dans ce filet jeté sur sa parole, dans cet homme qui se jette à la mer sur la parole de l’ami.
Tout s’éclaire près du feu de braises où déjà du fretin grillé et du pain attendent les pécheurs ! Décidément, le poisson grillé est à la fête !
Le rivage de la résurrection nous attend : à nous de jeter le filet, à nous d’entendre " C’est le Seigneur  !", à nous de nous jeter à la mer !

Depuis quelle barque ?

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales