Bénédictines de Sainte Bathilde

Décès de Soeur Thérèse

dimanche 3 janvier 2021

Notre Sœur Thérèse (Odette COTTENCEAU) a accompli sa Pâque, dans la lumière de Noël, ce samedi 2 janvier 2021, à l’âge de 96 ans.

Elle est née le 6 juillet 1924 à Saint Lézin, et sa foi puisée dès son enfance dans ses racines du terroir des Mauges, lui a fait traverser avec confiance toutes les joies et les épreuves de sa vie. Avec ses deux frères qui ont toujours compté pour elle, elle fut orpheline très tôt, de père et de mère, emportés tous les deux de la tuberculose. Elle est alors accueillie au pensionnat des sœurs fontevristes de Chemillé, à l’âge de 9 ans.

Son grand-père, homme de foi et de silence dont émanait une grande sagesse, l’a beaucoup marquée, tout au long de ses années d’enfance : elle s’arrêtait discuter avec lui, sur le chemin de l’école.

Attirée par la vie de prière, en particulier l’office divin, et « par la vie de famille », elle entre tout naturellement au postulat des sœurs fontevristes, le 1er février 1945. Elle fera profession perpétuelle le 6 octobre 1949.

Mère Marie-Renée, alors prieure, a été la seconde personne qui lui a permis d’enraciner sa foi. Celle-ci s’inquiétait de l’avenir de la communauté vieillissante, mais son profond esprit de foi, voyant toujours dans les évènements des signes de Dieu, l’a amenée à conduire la communauté vers une fusion avec les bénédictines de Sainte Bathilde de Vanves, sur la proposition de Mgr Chapoulie, évêque d’Angers, en 1956. Cette fusion conduisit à l’extinction de l’Ordre de Fontevraud.

Sœur Thérèse a dû vivre tous ces bouleversements se confrontant à la différence et devant accepter bien des renoncements : changer d’habit, prendre l’office monastique, accepter l’accueil et aussi vivre le déménagement de la communauté à Martigné-Briand, en 1961… bref, il fallait « tout lâcher » !

« Ce fut un temps laborieux et aussi merveilleux ! » selon ses propres paroles. Ce déménagement a uni les sœurs et scellé la fusion.

Le départ de Sœur Thérèse signifie aujourd’hui pour notre communauté, la fin de cette belle présence fontevriste, mais nos cœurs continuent de battre de cet heureux héritage !

Manifestant un esprit de grande générosité, sœur Thérèse a été longtemps réglementaire, lingère, habile couturière, maîtresse des novices, chantre et prieure de 1985 à 1995.

Puisant dans la spiritualité mariale de l’Ordre de Fontevraud et dans son grand amour de Notre Dame de Lourdes qu’elle ira « visiter » plusieurs fois, elle récitait journellement son chapelet. Sa grande joie a été de faire un pèlerinage à Lourdes pour son jubilé de 60 ans, avec son filleul (qu’elle a eu la grande fierté de revêtir de son aube lors de son ordination au diaconat permanent) et son épouse.

Au soir de sa vie, elle témoignait du bienfait de la louange : « Dans cet esprit de bénir, de louange, il y a une paix, une force pour vivre plus unie au Seigneur quoiqu’il arrive, c’est une grâce à demander », écrivait-elle.

Grâce aux divers services de soins à domicile, nous avons pu l’accompagner jusqu’au bout au sein de la communauté, bénéficiant de sa présence priante et abandonnée.

Elle sera inhumée dans le cimetière du monastère à la suite de la célébration, le mardi 5 janvier à 14h30.

Nous la confions à votre prière.

 
© 2021 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales