Bénédictines de Sainte Bathilde

L’esprit d’Assise

vendredi 30 octobre 2009

Qu’est-ce que l’esprit d’Assise ?

Paroles prononcées en mot d’accueil à la Sainte-Baume pour la rencontre élargie du GIB le 16 octobre 2009, par Sr Samuel, de Martigné, présidente du GIB

Bienvenue à toutes et à tous en ce lieu qui nous est si cher, à nous, le GIB « Groupe Interreligieux de la Baume », en souvenir de la naissance ici même en 1996 de ce Groupe Interreligieux qui vous accueille ce soir pour ces deux jours de « pèlerinage intérieur » et de montée silencieuse à la grotte de la sainte Baume, dans « l’esprit d’Assise » !

La Règle d’Or

Le thème que nous avons retenu est ce que l’on appelle, « la Règle d’or » des religions qui nous est commune, mais dans des interprétations propres à chaque tradition, sachant que ce qui nous paraît commun, est basé sur des perceptions, des définitions différentes.
Et sans doute ce sont ces différences qui feront la richesse des réflexions qui seront proposées par un représentant de chaque tradition religieuse, et la richesse de nos rencontres interpersonnelles durant ces deux jours.

Cette « Règle d’or » s’inscrit dans cet « esprit d’Assise » qui nous est cher à tous depuis le 27 octobre 1986, date d’une rencontre unique pour tous les « chercheurs » de Dieu, de l’Ultime, réunis à Assise par l’invitation du pape Jean-Paul II.
Ce pape qui, le 29 octobre 1986, lors de son Allocution d’adieu aux représentants de toutes les religions, rappela cette « Règle d’or » précisément : « Agissez envers les hommes, comme vous voudriez qu’ils agissent envers vous (Lc 6,31)… Vos diverses croyances religieuses peuvent comporter une injonction semblable qui rencontre un besoin de toute conscience humaine » précisa le pape. (Documentation Catholique du 7 décembre 1986, n° 1929 p. 1082).
« Règle d’or » et « esprit d’Assise » vont ensemble !

L’esprit d’Assise

Mais qu’est-ce que « l’esprit d’Assise » ?
Sans doute d’abord, l’esprit du Poverello François qui ne cesse de planer sur la colline inspirée d’Assise et de tant d’autres lieux du monde.
« L’esprit d’Assise », c’est peut-être donc d’abord, en ce 27 octobre 1986, cet arc-en-ciel contemplé par les participants à cette rencontre.
Il faisait penser à l’arche de Noé où, dans la diversité des espèces humaines et animales, s’était réfugié toute la création de Dieu. Tous y virent un appel pressant à la vie fraternelle entre tous les descendants de Noé (Gn 9,9-17).
L’esprit d’Assise, l’icône du dialogue interreligieux.
L’esprit d’Assise, la prière des religions dont le fonds commun est de stimuler en nous la vision unitive de la famille humaine.
L’esprit d’Assise, c’est le respect plénier de l’autre qui va plus loin qu’une simple tolérance rendue inévitable par la variété des croyances.
L’esprit d’Assise, c’est montrer qu’au delà des barrières religieuses, il existe des passerelles.
L’esprit d’Assise, c’est trouver, ensemble, une âme, un nouvel humanisme au cœur de la globalisation, trouver cette « Règle d’or » du respect, de la reconnaissance de l’autre différent !

Bien long mais passionnant est le chemin qui s’élargit depuis Assise.
Mais avec l’interreligieux, il nous revient de pratiquer le dialogue « intrareligieux », celui qui nous pousse davantage au-dedans de nous-mêmes tout chargés que nous sommes des interrogations issues de la rencontre, parfois même du choc des autres religions.
Alors nul d’entre nous ne peut se considérer propriétaire de sa religion, mais membre de la famille humaine.

Au centre demeure la prière.
Cette force faible et tranquille de la prière, les uns à côté des autres, comme à Assise, pour changer le monde même quand il semble aller dans une autre direction.

l’esprit d’Assise par le Cardinal Etchegaray

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales