Bénédictines de Sainte Bathilde

La Baume 2009 : Retour à « la source » dans l’esprit d’Assise

jeudi 29 octobre 2009

Le GIB organisait le 17-18 octobre 2009 sa rencontre élargie bisannuelle, dans son lieu source : à la sainte Baume.

Témoignage :
Nous aspirions à revenir « à la source » !
Ce lieu béni où pris naissance notre Groupe en 1996, vient, une fois de plus, de nous combler durant ces deux jours d’octobre.

Le thème de notre rencontre était « la Règle d’or » qui existe dans toutes les religions avec, bien entendu, quelques nuances selon les différences des cultures et des religions :

« Ce que vous voulez que les homme fassent pour vous, faites-le semblablement pour eux » (Lc 6,31).

Le temps fut au rendez-vous avec « frère soleil » qui ne nous quitta pas, clin d’œil sans doute, du Poverello d’Assise qui avait abrité la rencontre historique du 27 octobre 1986…
Une soixantaine de personnes montèrent donc en ce lieu de la sainte Baume.
Nous devinions que le temps fort serait, précisément, la montée en silence à la « Grotte » de sainte Marie-Madeleine.

Le matin tôt chacun rejoignait, selon son choix, le lieu d’une tradition : Hindoue, Bouddhiste, Chrétien, Musulman. Moment privilégié de connaissance de l’autre « autrement croyant ».
Un représentant de chaque religion fit une conférence sur le thème retenu suivi chaque fois d’un moment de questions/réponses qui allaient se poursuivre par la suite lors des échanges des « Ateliers » où chaque personne eut la possibilité de s’exprimer sur ce thème.

Le samedi après-midi eut lieu la montée silencieuse à la « Grotte » avec des pauses de prière de chacune des religions.
Dans la pénombre de la « Grotte », l’Evangile de la Résurrection (le tombeau vide et l’apparition à Marie de Magdala en Jn 20, 1-18) fut proclamé suivi d’un long silence.
Ensuite, les plus courageux poursuivirent la montée jusqu’à la « Chapelle du saint Pilon » au sommet.
Ce fut un moment de contemplation privilégiée et de joie en commun devant la beauté des alentours où nos regards se portèrent jusqu’à la mer.
La descente fut paisible, contemplative, heureuse de la joie intérieure de chacun.

Lors de « l’Assemblée de Conclusion » du dimanche, la remontée des échanges des « Ateliers » de la veille fut très riche sur la réflexion menée dans le respect de chacun et la fraternité vécue par tous.
De nombreuses questions à la base des réflexions :
- « Quand et comment être ‘ajusté’ dans la relation ? »
- « La relation « ’purifiée’ ne passe t-elle pas d’abord par la purification du cœur, afin d’acquérir un regard de bienveillance ? »
- « Ne faut-il pas développer une attention constante à l’autre pour ne pas ‘s’enfermer’ dans sa tradition ? »
- « S’il y a nécessité de développer une écoute dans l’amour, comment aller jusqu’à ‘l’amour des ennemis’ inscrit dans les évangiles ? »
- « Comment mettre en route cette Règle d’or dans la perspective du statut de la femme dans la société ? Comment dépasser les discriminations dans ce domaine ? ».

Une réflexion fut menée aussi sur l’égalité des êtres humains à cause de leur « commune origine », évoquant le décret conciliaire Nostra Aetate 1 :
« Tous les peuples forment, en effet, une seule communauté, ils ont une seule origine, puisque Dieu a fait habiter toute la race humaine sur la face de la terre ; ils ont aussi une fin dernière … »
Ce texte devrait nous maintenir dans l’humilité et dans la paix, et surtout dans la joie qui fut bien réelle durant ces deux jours.

Prochain rendez-vous dans deux ans !

S. Samuel Nougué-Debat osb
Monastère de Martigné-Briand

Le dialogue inter-religieux

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales