Bénédictines de Sainte Bathilde

La Règle d’Or des religions

dimanche 19 avril 2009

-  Hindouisme :
« On ne peut pas se comporter vis-à-vis d’autrui d’une manière qui soit désagréable à soi-même ; telle est l’exigence de la morale »
(Mahabharata XIII, 114)

- Bouddhisme :
« Une situation qui ne m’est ni agréable ni réjouissante ne saurait davantage l’être pour lui ; comment pourrais-je dès lors la lui souhaiter ? »
(Samyutta Nikaya V, 353.35-354.2)

- Jainisme :
« Indifférent aux choses humaines, l’homme doit traiter toutes les créatures du monde comme lui-même entend être traité »
(Sutrakritanga I, 11, 33)

- Zoroastrisme (Perse) :
« Tout ce qui te répugne, ne le fais pas non plus aux autres »,
(Shayast-na Shayast, 13,29, vers 1000 av. J.-C.)

- Confucius :
« Ce que tu ne souhaites pas pour toi-même, ne le fais pas aux autres »
(15,23 vers 551-489 av. J-C)

- Rabbi Hillel :
« Ne fais pas à autrui ce que tu ne souhaites pas qu’on te fasse à toi-même »
(Traité shabbat 31 a, 60 av. J-C/10 ap. J-C)
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même »,
(Lévitique 19,18)

- Jésus de Nazareth :
« Tout ce que vous souhaitez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux ».
(Mt 7,12 ; Lc 6, 31).
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même »,
( Lv 19,18 ; Mt 19,19)

- Muhammad :
« Personne d’entre vous n’est un croyant, tant qu’il ne souhaite pas pour son frère ce qu’il souhaite à soi-même »,
vers 570-632, ( 13° des Quarante Hadith de an-Nawawi, rapporté par al-Bukhari et Muslim)

Retour à Le dialogue inter-religieux

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales