Bénédictines de Sainte Bathilde

Les oblats

dimanche 10 mai 2009

Saint Benoît Lorsque des hommes ou des femmes s’approchent d’un monastère et découvrent une certaine intensité de la vie spirituelle qui rayonne de ce foyer, ils désirent parfois vivre de la même source.

Dans beaucoup de monastères, l’oblature bénédictine leur permet de s’unir d’une manière plus intime et durable à une famille monastique tout en continuant leur vie dans le monde.
Ainsi le chrétien, marié ou célibataire, clerc ou laïc, est aidé à réaliser avec plus de profondeur sa vie dans le Christ et à en témoigner dans l’Eglise et dans le monde.

"A la mesure où l’on progresse dans la conversion et dans la foi, le cœur se dilate, et l’on court dans la voie des commandements, rempli d’une douceur ineffable d’amour." RB, Prologue 49.

"Ils ne préfèreront rien à l’amour du Christ : qu’il nous conduise tous ensemble à la vie éternelle !" RB 72,11-12

Ce que vit un Oblat :
Oblation à St-Thierry

- Une réflexion sur la conduite de la vie, pour avancer sur le chemin de l’Evangile à l’école de saint Benoît par la Règle,
- Une communion à la vie spirituelle et au rayonnement du monastère,
- Une participation à la prière de l’Eglise et de la communauté dans la prière liturgique de l’Office, sous des formes adaptées à chacun,
- Une orientation vers la "prière du cœur", vers l’oraison pour découvrir peu à peu l’intériorité et marcher sur le chemin de la conversion,
- Un contact avec la Parole de Dieu, dans la lecture - "lectio divina" - et l’approfondissement de la foi.

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales