Bénédictines de Sainte Bathilde

En 2010, un nouveau cyclone touche Mananjary

jeudi 18 mars 2010

En 2010, un nouveau cyclone a touché Mananjary après celui de 2009.

Le 11 mars 2010, le cyclone Hubert a touché toute la côte Est de Madagascar et en particulier la région de Mananjary.

Mère Jeanne était sur place, ainsi que Mr Colibet de l’Association AGIR.
Mr Colibet venait d’arriver à Mananjary pour aider au démarrage de la reconstruction de l’hôtellerie du monastère de Mananjary.
Le chantier n’avait pas encore pu commencer à cause des pluies incessantes avant le cyclone.

Soeur Scholastique nous écrit d’Ambositra :
« Le cyclone Hubert a visité notre pays. Il a attaqué toute la côte Est. A Mananjary, beaucoup de gens n’ont pas d’abris, n’ont rien à manger... Il y a eu des morts parait-il. Les routes sont coupées, des éboulements partout. Le riz qu’on vient de repiquer est sous l’eau... »

Mère Jeanne de retour de Mananjary (après plusieurs heures de marche à pied à cause des routes éboulées dans les ravins) écrit :
« Je viens de remonter de Mananjary hier soir 16 mars.
Nos sœurs ont perdu leur future récolte de riz, des plants qu’elles venaient de repiquer quelques semaines avant le cyclone
(elles venaient heureusement de récolter une première petite moisson) et de même pour le peuple de la côte, prions pour eux tous.
Nos sœurs de Mananjary sont vraiment dans le besoin pour vivre.
En plus elles sont malades l’une après l’autre comme les gens, heureusement elles guérissent aussi après le traitement que les sœurs du dispensaire leur donne comme tout le monde. »

A noter : Soeur Pascale, économe de Congrégation, doit se rendre à Madagascar avec Sr Marie de St Thierry du 11 avril au 27 mai. Elles visiteront les trois communautés.

pour aider la communauté de Mananjary

Nouvelles prises sur Internet

Hubert : 54 morts, plus de 97.500 sinistrés (site midi-madagasikara)

Le bilan du passage de Hubert s’alourdit de jour en jour. Aux dernières évaluations communiquées par le BNGRC (Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes) hier dans l’après-midi, deux autres pertes en vies humaines ont été déplorées par rapport à la situation de mardi dernier. Ce qui porte à 54 le nombre de décès liés au passage de Hubert. Ces décès sont survenus en grande majorité dans le Vatovavy Fitovinany, notamment à Ikongo, à Mananjary et à Vohipeno. Cette tempête tropicale a également engendré d’énormes dégâts sur les habitations, laissant ainsi quelque 97 589 personnes sinistrées.
La ville d’Ambatondrazaka est presque isolée à cause des coupures de routes. Ce qui provoque la hausse des prix des denrées de base. La pénurie de carburant est à craindre à cause de la rupture de stock.

Madagascar : Le cyclone Hubert laisse un lourd bilan (site : lexpress.mu)

Hubert a touché terre à proximité du sud de Mananjary, dans la nuit du mercredi 10 mars. Le cyclone a fortement frappé la localité. Les dégâts matériels ne cessent de s’alourdir. Plus de 370 maisons ont été détruites et 2570 cases d’habitation inondées.
La ville de Mananjary et ses environs enregistrent une montée importante des eaux, à cause de la forte précipitation accompagnant ce cyclone qui se déplace progressivement vers l’ouest.
Le niveau de l’eau atteint trois mètres dans certains endroits à Mananjary. Presque le quart de la ville est sous les eaux. Des routes sont coupées. Le nombre des sinistrés dans cette ville s’élève à 10 000.
Depuis hier, la ville est privée d’eau potable et d’électricité. Selon le maire, la même catastrophe s’était produite en 1972 dans la localité.

Voir aussi :
http://www.madagascar-tribune.com/U...

 
© 2017 - Congrégation Sainte-Bathilde | Contact par email |  Mentions légales